Archives mensuelles : août 2017

8 leviers pour la motivation ou le stress (partie 3 sur 3)

8 leviers pour la motivation ou le stress (partie 3 sur 3)

Nous connaissons tous l’importance des besoins physiologiques (boire, manger, dormir, respirer). Nous connaissons moins, voire pas du tout, l’importance des besoins psychologiques. Et pourtant les besoins psychologiques sont aussi importants et aussi nécessaires que les besoins physiologiques. Et les deux fonctionnent exactement de la même manière.

Cet article est en trois parties. Dans la première partie j’ai présenté le concept de besoins psychologiques. Dans la deuxième partie vous avez vu comment identifier vos propres besoins psychologiques à travers un test. Dans cette troisième partie vous allez découvrir les différents types de besoins psychologiques et comment les satisfaire.

Différentes familles de besoins psychologiques :
Il existe 8 familles de besoins psychologiques qui correspondent aux 8 lettres du test que vous avez effectué dans la partie 2 de cet article. Regardez à la (ou aux) lettre(s) qui a obtenu le plus gros score pour découvrir votre type de besoin psychologique privilégié.

A. Besoin de reconnaissance en tant que personne.
Vous avez besoin d’être reconnu en tant que personne, pour vous, pour ce que vous êtes et non ce que vous faites. Vous voulez être aimé tout simplement. Vous appréciez de vous sentir intégré à un groupe, une équipe, une famille. Tous les signes de reconnaissance positifs sur votre personne vous font du bien et rechargent votre batterie.

B. Besoins sensoriels.
Vous aimez utiliser tous vos sens (la vue, l’ouïe, le toucher, le goût, l’odorat) et profiter pleinement de l’environnement dans lequel vous évoluez. Vous appréciez vivre dans un contexte calme, agréable, harmonieux, accueillant, chaud, dans lequel vous recevez avec plaisir toutes les personnes qui vous sont chères. Que les gens autour de vous soient biens fait partie de vos préoccupations.

C. Besoin de reconnaissance pour le travail.
Vous avez besoin d’être reconnu pour ce que vous faites, pour ce que vous réalisez. Vous appréciez que l’on reconnaisse votre pensée claire, structurée, votre analyse. Pour vous le travail passe avant les loisirs. Votre capacité à travailler vous a permis d’acquérir des compétences et vous aimez qu’elles soient reconnues.

[xyz-ihs snippet= »code-du-formulaire-36415-pour-articles »]

D. Besoin de structuration du temps.
Vous avez besoin que les choses soient organisées, structurées, planifiées. Chaque chose a sa place et chaque place a sa chose. Vous avez besoin de repères et d’anticipation pour avancer. Même les vacances sont pour vous des projets à organiser et à planifier.

E. Besoin de reconnaissance pour ses opinions.
Vous avez besoin d’être reconnu pour vos idées, vos convictions, votre philosophie personnelle et conception de la vie. Vous appréciez que l’on vous demande votre avis et encore plus que l’on écoute vos conseils. Vous aimez les engagements, les prises de position forte et vous vous y tenez. Vous êtes une personne d’honneur et de confiance.

F. Besoin de solitude.
Vous avez besoin de solitude pour pouvoir vous évader. Vous avez besoin d’ouvrir des espaces de méditations pour laisser votre pensée vagabonder et laisser libre cours à votre imagination. C’est dans ces espaces que vous trouverez les idées nouvelles et l’énergie pour repartir. Vous pouvez rester des heures voire des jours sans voir personne. Lorsque vous aurez fait le plein de solitude vous serez de nouveau disponible pour les autres.

G. Besoin d’excitation.
Vous avez besoin d’excitation pour être motivé. Vous avez besoin d’action à résultats rapides. Un nouveau projet à démarrer, un « truc » à monter, une compétition sportive, une soirée au casino. En fait tout ce qui bouge et qui rapporte immédiatement. Vous aimez frôler voire dépasser vos propres limites. Vous aimez relever les challenges et les défis.

H. Besoin de contacts.
Vous avez besoin de contacts et même de contacts ludiques. Vous avez besoin d’être entouré, de vous amuser, de rire, de jouer, de sortir du cadre avant d’y entrer. Un peu d’humour avant de commencer à bosser, et régulièrement de l’humour pendant. Vous attendez le coup de téléphone, la visite. Et si cela ne vient pas, vous irez chercher les gens où ils sont.

Cette série de trois articles sur les besoins psychologiques est terminée. J’espère que vous avez appris beaucoup de choses sur vous et surtout comment assouvir votre faim naturelle de besoins psychologiques.

Dans mon programme « Réussir la suite de sa vie » vous apprendrez à vous connaître et bien identifier vos besoins psychologiques les plus profonds. Vous apprendrez aussi comment satisfaire ces besoins pour retrouver motivation et énergie pour la suite de votre vie. Pour en savoir plus sur ce programme vous pouvez suivre sur http://123depar.org/e-boutique/programmes

Gilles
www.123depar.com

—————–
par Gilles HIDOUX (09/11/2011)
Gilles Hidoux est coach professionnel (www.123depar.com). Il aide les femmes qui en ont assez de ne vivre que pour les autres et sont prêtes à tout plaquer. Il les aide à se réaliser dans la suite de leur vie. Découvrez gratuitement « Les 5 clefs pour réussir la suite de sa vie », cliquez ICI

Source: Fruitymag

Si le sujet vous intéresse : CLIQUEZ ICI pour recevoir notre Newsletter.

8 leviers pour la motivation ou le stress (partie 2 sur 3)

8 leviers pour la motivation ou le stress (partie 2 sur 3)

Nous connaissons tous l’importance des besoins physiologiques (boire, manger, dormir, respirer). Nous connaissons moins, voire pas du tout, l’importance des besoins psychologiques. Et pourtant les besoins psychologiques sont aussi importants et aussi nécessaires que les besoins physiologiques. Et les deux fonctionnent exactement de la même manière.

Cet article est en trois parties. Dans la première partie j’ai présenté le concept de besoins psychologiques. Cette deuxième partie vous permettra d’identifier vos propres besoins psychologiques à travers un test. Dans la troisième partie vous découvrirez comment satisfaire vos besoins psychologiques.

Alors, quels sont ces besoins psychologiques et comment les satisfaire ? Comment recharger vos batteries et repartir gonflés à bloc ?

Différents besoins :
Nous sommes tous différents et nous n’avons pas tous besoin des mêmes besoins psychologiques. Nous pouvons être très sensible à tel besoin et complètement insensible, voire blessé, par tel autre.
Gardons à l’esprit qu’en fonction des personnes le bon besoin déclenche à coup sûr la motivation et que le mauvais besoin peut déclencher le stress. Alors respectons les besoins de chacun, respectons aussi nos propres besoins.

Je vous propose un test pour identifier vos propres besoins psychologiques à travers le questionnaire ci-dessous. Pour chaque série ci-dessous, quelles sont les deux propositions qui vous font le plus plaisir et qui ont tendance à vous motiver dans le passage à l’action. Cela peut être quelque chose que l’on vous dit, quelque chose que vous entendez sur vous ou quelque chose que vous dites vous-même.

Série 1 :
1. « Je suis content de travailler avec toi ».
2. « Quel est votre avis à propos de tel dossier ? ».
3. « J’aime travailler dans un bureau lumineux, avec une grande fenêtre ouvrant sur la nature ».
4. « Jusqu’à quand et pour quelle durée pour cette action ? ».
5. « Il faut bien analyser tous les aspects avant de se décider ».
6. « J’adore lorsqu’il y a plein de monde au bureau ».
7. « Ca c’est un sacré client, il y a un coup à faire ».
8. « Je n’apprécie pas le téléphone qui sonne sans arrêt ».

Série 2 :
1. « J’apprécie les endroits chaudement meublés, agréablement décorés »
2. « J’aime bien cette boite, ça pulse »
3. « Qu’est-ce que l’on fait après ? »
4. « J’apprécie les longues balades en forêt, dans le silence »
5. « Que pensez-vous de Mme Untelle ? »
6. « Plaisanter en travaillant, c’est génial »
7. « Je suis heureux que tu sois venu »
8. « Ce rapport correspond à ce que nous attendions. Il dépasse même nos espérances. Félicitations »

Série 3 :
1. « Que feriez-vous à ma place ? »
2. « A quelle heure est le petit-déjeuner demain matin ? »
3. « De la musique plein les oreilles, ça me stimule ».
4. « Je me sens bien, entouré des gens que j’aime »
5. « C’est toujours un plaisir d’être accueilli par vous. Vous êtes irremplaçable »
6. « Je me sens bien quand je laisse mon esprit divaguer au gré du vent »
7. « Tu es vraiment un expert dans ton domaine »
8. « Donner moi une négociation difficile, je ne sais pas comment je vais faire, mais je vais le faire »

Série 4 :
1. « J’aime faire les marchés extérieurs avec toutes ces couleurs et toutes ces odeurs qui vous envahissent ».
2. « La réunion de mercredi prochain débute à quelle heure ? Et elle dure combien de temps ? »
3. « Ton avis est important pour moi »
4. « Bon allez, un petit quart d’heure de jeu et après je bosse »
5. « Vous contribuez à la bonne ambiance de l’équipe »
6. « J’ai besoin d’un coin à moi pour me retrouver »
7. « Je ne suis pas sûr que tu sois capable sur un coup comme ça ! »
8. « J’apprécie particulièrement la qualité de ton travail »

Série 5 :
1. « Je pense que l’environnement de travail doit être pratique et fonctionnel »
2. « J’apprécie les couleurs chaudes et harmonieuses, les plantes, les fleurs »
3. « J’ai besoin de planifier, de me pencher sur l’avenir, de savoir avec précision ce que je vais faire »
4. « J’aime qu’on vienne me voir, échanger sur des sujets qui me tiennent à coeur avant de me mettre au travail »
5. « Assez de réunion, maintenant on passe à l’action »
6. « Je suis reconnu pour mes engagements et le respect de mes engagements »
7. « J’ai besoin d’être seul pour me concentrer sur mon travail »
8. « J’adore faire des trucs qui sortent de l’ordinaire »

Série 6 :
1. « J’ai plein d’idées pour organiser cette soirée »
2. « Si tu continues comme ça tu vas battre les records de vente »
3. « J’apprécie de sentir que les autres ont besoin de me voir »
4. « J’aime regarder, toucher, sentir les photos des êtres qui me sont chers »
5. « J’aime bien prendre du temps pour moi, ainsi je suis plus efficace »
6. « J’ai besoin d’objectifs clairs et que l’on me laisse ensuite m’organiser comme je l’entends »
7. « Ils attendent que je sois en quelque sorte le garant de la situation »
8. « Si chaque tâche est à sa place dans mon planning je travaille plus efficacement »

Comment obtenir votre résultat ?
1) Entourer vos réponses dans le tableau ci-dessous (N°Série – Réponse),
2) Faites le total des cases entourées par ligne A, B, C, D, E, F, G et H,
3) Les lignes qui obtiennent le plus gros chiffre caractérisent vos types de besoins psychologiques privilégiés en ce moment.

Ligne-A = Série1-1 + Série2-7 + Série3-5 + Série4-5 + Série5-4 + Série6-3
Ligne-B = Série1-3 + Série2-1 + Série3-4 + Série4-1 + Série5-2 + Série6-4
Ligne-C = Série1-5 + Série2-8 + Série3-7 + Série4-8 + Série5-1 + Série6-6
Ligne-D = Série1-4 + Série2-3 + Série3-2 + Série4-2 + Série5-3 + Série6-8
Ligne-E = Série1-2 + Série2-5 + Série3-1 + Série4-3 + Série5-6 + Série6-7
Ligne-F = Série1-8 + Série2-4 + Série3-6 + Série4-6 + Série5-7 + Série6-5
Ligne-G = Série1-7 + Série2-2 + Série3-8 + Série4-7 + Série5-6 + Série6-2
Ligne-H = Série1-6 + Série2-6 + Série3-3 + Série4-4 + Série5-8 + Série6-1

Dans la troisième partie de cet article vous découvrirez à quoi correspondent les différents besoins psychologiques correspondant aux lettres A, B, C, D, E, F, G et H et surtout comment satisfaire vos besoins psychologiques privilégiés.
Dans mon programme « Réussir la suite de sa vie » vous apprendrez à vous connaître et bien identifier vos besoins psychologiques. Vous apprendrez aussi comment satisfaire ces besoins pour retrouver motivation et énergie pour la suite de votre vie. Pour en savoir plus sur ce programme vous pouvez cliquer ICI.

Gilles
www.123depar.com

—————–
par Gilles HIDOUX (09/11/2011)
Gilles Hidoux est coach professionnel (www.123depar.com). Il aide les femmes qui en ont assez de ne vivre que pour les autres et sont prêtes à tout plaquer. Il les aide à se réaliser dans la suite de leur vie. Découvrez gratuitement « Les 5 clefs pour réussir la suite de sa vie », cliquez ICI

Source: Fruitymag

CLIQUEZ ICI pour en savoir plus sur…..

8 leviers pour la motivation ou le stress (partie 1 sur 3)

Nous connaissons tous l’importance des besoins physiologiques (boire, manger, dormir, respirer). Nous connaissons moins, voire pas du tout, l’importance des besoins psychologiques. Et pourtant les besoins psychologiques sont aussi importants et aussi nécessaires que les besoins physiologiques. Et les deux fonctionnent exactement de la même manière.

Cet article est en trois parties.

Cette première partie présente le concept de besoins psychologiques.

Une deuxième partie vous permettra d’identifier vos propres besoins psychologiques à travers un test. Dans la troisième partie vous découvrirez comment satisfaire vos besoins psychologiques.

Les termes « Besoins physiologiques » et « Besoins psychologiques » portent le mot « besoins », c’est-à-dire que de toute façon ils doivent être satisfaits. Pour les besoins physiologiques comme manger par exemple, la question n’est pas de savoir si je vais manger ou pas manger, la question est de savoir qu’est-ce que je vais manger, puisque je dois manger. Alors soit je me connais bien, je mange de la nourriture saine qui correspond aux besoins de mon corps, soit je ne me connais pas, je ne connais pas ce dont mon corps a besoin, et je peux manger n’importe quelle nourriture inadaptée voire avariée. Cela veut dire que mon besoin sera satisfait mais de manière négative. Je ne peux pas rester sans boire non plus, c’est une question de survie. Alors si je connais ce dont mon corps a besoin, je bois de l’eau, tout va bien. Maintenant si je connais mal mon corps je peux boire de l’eau polluée, de l’eau du caniveau, de l’eau salée, de l’alcool. De toute façon le besoin doit être satisfait, il faut qu’il soit satisfait. Il y a une intention positive derrière tout cela qui est tout simplement la survie.

Les besoins psychologiques fonctionnent sur le même principe. Ils forment la « nourriture » de notre psychique. Une bonne « nourriture » formera une bonne santé psychique, une mauvaise « nourriture » apportera une santé psychique dégradée et l’absence de « nourriture » aboutira à une forme de mort psychique. Les besoins psychologiques sont essentiels, pas forcément à notre survie mais à notre équilibre mental, à notre santé psychique. Et comme notre santé psychique impacte directement notre santé physique, c’est notre équilibre générale qui en sera altéré. Hors nous pouvons rester des années en manque de besoins psychologiques, voire toute une vie. Et pourtant le plus important dans les besoins psychologiques est qu’ils agissent directement et profondément sur notre motivation à faire les choses. Si vous manquez de motivation en ce moment, vous en avez peut être trouvé la cause.

Donc pour un bon équilibre mental, il est indispensable de satisfaire ses besoins psychologiques. Et pour pouvoir le faire il faut :

  1. croire que cela existe
  2. prendre conscience de l’importance de cette notion
  3. accepter que ce soit à moi de les satisfaire.

Et il y a des tas de croyances qui peuvent s’opposer à tout cela :

  • Est-ce que c’est possible pour moi de satisfaire mes besoins psychologiques ?
  • Est-ce que j’en suis capable ?
  • Est-ce que j’en ai le droit ?
  • Est-ce que je le mérite ?
  • Est-ce que j’en suis responsable ?

Si vous répondez « Non » à ces questions, vous pouvez très vite devenir affamé psychologiquement. Vous êtes peut être même déjà en manque !

Dans la deuxième partie de cet article vous pourrez identifier vos propres besoins psychologiques à travers un test.
Dans la troisième partie vous découvrirez comment satisfaire vos besoins psychologiques.

Dans mon programme « Réussir la suite de sa vie » vous apprendrez à vous connaître et bien identifier vos besoins psychologiques. Vous apprendrez aussi comment satisfaire ces besoins pour retrouver motivation et énergie pour la suite de votre vie. Pour en savoir plus sur ce programme vous pouvez vous rendre sur 123depar.org/e-boutique/programmes/.

Gilles
www.123depar.com

—————–
par Gilles Hidoux (01/11/2011)
Gilles Hidoux est coach professionnel (www.123depar.com). Il aide les femmes qui en ont assez de ne vivre que pour les autres et sont prêtes à tout plaquer. Il les aide à se réaliser dans la suite de leur vie. Découvrez gratuitement « Les 5 clefs pour réussir la suite de sa vie », cliquez ICI

Source: Fruitymag

L’optimisme, un élément important…

L’optimisme ! Tout réside dans la perception positive que l’on a de notre personnalité, des évènements qui se produisent autour de nous, et de la vie elle-même.

Il ne faut pas confondre optimise et bon stress (voir l’article à ce sujet). Avoir de l’optimisme n’a rien de sorcier. Il s’agit purement de votre façon à vous de concevoir la vie d’une parfaite perspective. Aussi longtemps qu’il règne en vous cette espérance en un lendemain prometteur, vous devenez apte à vous apprécier à votre juste valeur.

Le problème c’est face aux troubles de la vie, nous ne sommes pas tous en mesure de trouver et d’arriver à cultiver de l’optimisme. La symétrie du contraire occasionne le fait que nous ne connaissons pas que la vie en rose. Alors, parfois, il arrive de ces instances où tout va mal et où nous tombons pratiquement à bout de nos forces.

Toutefois, afin de relever le défi, vous avez besoin de reconnaître la grandeur de votre potentiel, à travers un certain optimisme. Une manière de subsister en paix avec soi-même et qui stimule à vouloir continuellement améliorer sa confiance en soi.

Tout le monde qui finit brillant dans la vie, a toujours eu confiance en lui-même. En supplément, même s’il faille rencontrer des complications tout au long de cette vie, c’est votre plan d’approche qui devrait évaluer le degré de foi que vous avez non seulement en vous mais également en votre Créateur.

Et si de temps à autre, nous sommes de l’opinion que la vie est inéquitable, ce qui n’est pourtant pas le cas, ce sera à vous de gérer d’une manière positive tous les événements qui se déroulent autour de vous, chose qui ne fera qu’affermir tout ce que vous possédez déjà comme optimisme.

Ce n’est pas réservé qu’à un nombre restreint d’êtres humains de finir par être éloquents et confiants d’eux-mêmes. La vie est comparable à une école où on apprend à se former, à se développer, à travailler sa confiance en soi et son estime de soi en partant sur de bonnes fondations.

C’est vrai, vos amis peuvent avoir une influence sur votre façon d’apprécier les choses, cependant n’espérez pas des autres de confirmer vos qualités si vous n’arrivez pas à les identifier vous-même.

Ce n’est pas ce que les autres pensent de vous qui importe, plutôt le cliché que vous avez établi à votre sujet. Tout se résume dans le fait de vous engager à la découverte de la personne que vous êtes effectivement. Tout en restant optimiste, plus vous faites montre d’une grande estime de soi, plus vous aurez à bouillir de confiance.

—————–
par Frances Emmanuel (14/12/2011)
Visitez le blog Surmonter-Timidite.com pour recevoir 4 vidéos gratuites qui vous aideront à surmonter votre timidité et en plus plein d’autres conseils à découvrir

Source: Fruitymag

La gestion du stress bénéficie au contrôle de l’anxiété au travail

Le stress est la réponse physique et émotionnelle engendrée par le corps face à la pression qu’il doit gérer.

Le stress est la réponse physique et émotionnelle engendrée par le corps face à la pression qu’il doit gérer. Les réactions les plus courantes provoquées par le stress sont la tension, l’irritabilité, la perte de concentration et divers symptômes physiques qui incluent les maux de tête et les palpitations cardiaques. Plusieurs instituts et centres de santé offrent des formations de croissance personnelle. Dans ces cours, on vous montrera comment développer une saine gestion du stress au travail. Il est bon d’assister à ce type de séminaires, car c’est là que vous acquerrez de plus amples aptitudes pour améliorer vos relations interpersonnelles et ainsi améliorer le moral et la productivité. Une excellente façon de réduire le stress est de s’inscrire à l’un de ces cours sur l’estime de soi. Suite à cette formation, vous réussirez à vous débarrasser de votre propre stress, ayant ainsi la capacité d’aider les autres à se défaire du leur graduellement. Plusieurs entreprises ont amélioré la productivité et le rendement au travail en fournissant à leurs employés cette formation. Ces stratégies de gestion sont encore plus fructueuses à ceux qui s’entraînent dans les salles de gym. Les entraînements libèrent l’esprit et contribue à atteindre l’objectif plus rapidement.

La première étape de cette formation sur la gestion du stress est d’identifier la source d’anxiété dans votre vie et des conseillers seront là pour vous aider à en cibler la provenance. Ce peut être n’importe quelle raison reliée à la situation familiale, monétaire, professionnelle, etc. Fumer, boire, s’alimenter inadéquatement, se replier sur soi-même, surconsommer des drogues ou des médicaments, dormir de façon irraisonnable sont souvent des conséquences liées à la dépression. Ce genre d’habitudes indésirables peut vous amener droit à la déprime. Vous pouvez y remédier plus facilement en rayant le stress de votre vie en appliquant seulement deux choses :

  1. Changez la situation
  2. Changez la réaction

Concept de créer une technique de gestion du stress

Voici quelques étapes de la technique de la gestion du stress qui pourraient vous être bénéfiques :

  • Tout d’abord vous devez développer des aptitudes en gestion du temps. Tant que vous serez tendu, le moins vous arriverez à accomplir vos objectifs dans le temps qui vous est disponible. Planifier un horaire vous aidera à sauver un temps précieux et de mettre les choses à faire en ordre d’importance.
  • Soyez attentif à la façon à laquelle vous répondez au stress. Il est impératif d’établir si la méthode que vous exercez a l’effet désiré. Si ce n’est pas le cas, il vous faudra donc en essayer une autre.
  • Restez vigilant sur votre état de santé. Il s’agit de la partie la plus négligée dans le processus de la gestion du stress. Ayez toujours le temps de prendre suffisamment de repos, ainsi que de manger sainement et de façon équilibrée. Il est bien important de prendre soin de votre corps.
  • Changez votre façon de penser. La plupart du temps, le stress est généré par votre esprit. Essayez d’adopter de nouvelles perspectives de chaque situation négative afin de faire décroître le niveau de stress.
    Différentes techniques à la gestion du stress incluent de façon fractionnaire ou progressive la méditation, la thérapie cognitive pour l’anxiété ou la dépression clinique, le training autogène progressif, les exercices de respiration, la résolution de conflit, la relaxation, etc,.

—————–
par Sensway (31/12/2011)
stage de confiance en soi

Source: Fruitymag

Recouvrez la Paix de l’esprit par la Méditation

Il semble que de nos jours il y ait beaucoup de personnes qui connaissent cette forme de démarche spirituelle qu’est la méditation. Une pratique simple de la méditation, accessible à tous, peut aider à retrouver le calme de l’esprit, peut aider à affronter différemment les soucis liés à votre travail, à votre famille et voir autrement le monde autour de vous. Une méditation positive peut aussi vous aider à retrouver une harmonie autant mentale que physique et influer aussi sur votre santé. Tentez de retrouver cette tranquillité de l’esprit si précieuse en sachant comment pratiquer la méditation, c’est quelque chose que vous pouvez envisager de faire tranquillement depuis chez vous pour retrouver un état d’esprit positif !

Comment pratiquer la méditation

Bien que beaucoup de gens imaginent que le fait de méditer ne peut représenter qu’un moine tibétain, revêtu d’une toge orange, la tête rasée et en plein recueillement, il faut reconnaître que la méditation ne s’adresse pas exclusivement qu’à des prêtres tibétains, et qu’il y a énormément de gens qui, sur tous les continents, pratiquent régulièrement la méditation.
La méditation qui serait originaire de l’hindouisme de tradition védique.

Essentiellement pratiquée dans les religions orientales, la méditation est maintenant largement établie dans la culture occidentale.

Il apparaît qu’aujourd’hui, beaucoup de personnes pratiquent cette démarche de l’esprit qu’est la méditation. Une pratique simple de la méditation, accessible à tous, peut aider à retrouver le calme de l’esprit, peut aider à faire face aux soucis quotidiens et voir autrement le monde autour de vous. La pratique d’une méditation positive peut aussi vous aider à retrouver une harmonie autant mentale que physique en influant également sur votre santé. Essayez de trouver cette paix de l’esprit si précieuse en sachant comment pratiquer la méditation, et cela vous pouvez le faire à moindre frais à votre domicile !
A ce jour, il semble que les gens qui pratiquent la méditation le fassent pour atteindre au calme de l’esprit, chasser le stress et recouvrer la santé, dans une démarche orientée vers leur développement personnel.

Mais pour savoir comment pratiquer la méditation, comment débuter ?


J’ai découvert il y a peu un livre de Victor Davich qui raconte que méditer peut être fait par tout le monde, simplement. Son livre est intitulé : « La méditation en 8 minutes ». Lire cet ouvrage est un excellent moyen pour débuter la méditation quand on ne sait pas par où commencer.
La meilleure des choses à faire, c’est de faire avec ces pensées qui tournent dans votre esprit, qu’elles soient positives ou négatives, de les oublier pour débuter votre apprentissage facilement. Si vous avez l’occasion d’essayer le programme de « 8 minutes Méditation », vous verrez qu’il faut commencer par approcher cette démarche, une minute à la fois.
Même si la pratique de la méditation parait relativement simple, vous n’y avez peut-être pas prêté attention mais votre esprit est en perpétuel vagabondage, faites attention à lui, il risque de nuire à votre concentration… Pour éviter cet écueil, il vous suffit de vous recentrer sur votre respiration, c’est l’étape préliminaire à la méditation. Prêtez attention à vos inspirations et expirations. En pratiquant régulièrement, la méditation deviendra un plaisir.

Important ! Si votre esprit s’envole et qu’il divague vers d’autres pensées, recentrez-vous à nouveau sur votre respiration. Après tout, la méditation est une question de concentration. Si vous sentez votre esprit s’égarer, il vous est toujours possible de vous reconcentrer, calmement, pour reprendre votre méditation. Ne lâchez rien, continuez à pratiquer régulièrement, simplement.
—————–
par Philippe Dubreuil (14/03/2013)
Ph. Dubreuil Editeur Internet & Auteur Créateur d’un site sur l’apprentissage de la pratique de la méditation
http://meditation.phdubreuil.com

Source: www.fruitymag.com

[dpProEventCalendar id=1]